L’ouverture du capital des PME en tant que levier de développement et accélérateur de croissance

By 05/10/2017 News

Belgian Financial Forum, 4 octobre 2017. Pierre Robin.

Plusieurs analyses confirment que les PME wallonnes sont souvent sous-capitalisées et de petite taille. En plus d’un apport en capital, ces entreprises ont par ailleurs souvent intérêt à bénéficier du support et des compétences de professionnels expérimentés. 

Plusieurs analyses confirment que les PME wallonnes sont souvent sous-capitalisées et de petite taille. En plus d’un apport en capital, ces entreprises ont par ailleurs souvent intérêt à bénéficier du support et des compétences de professionnels expérimentés. L’offre en capital à risque dans nos régions est présente en volume mais elle est très segmentée en fonction de nombreux paramètres. Par ailleurs, la typologie des dirigeants actionnaires ainsi que l’implication plus ou moins active de l’investisseur dans le partenariat sont des facteurs clefs à prendre en compte. L’ouverture du capital à un investisseur extérieur est un levier de développement et peut créer de la valeur en devenant un accélérateur de croissance pour autant que le partenariat soit bien structuré, ce qui suppose notamment une bonne adéquation entre les besoins de l’entreprise et la nature de l’offre. Dans cet environnement complexe, PROFINPAR entend être un accélérateur de croissance qui s’adresse à des situations où son offre d’investissement en capital à risque est souhaitée et influente. Elle s’inscrit dans le cadre d’un partenariat actif en soutien du CEO ou d’une équipe dirigeante ouverts aux principes de cette collaboration. Ce partenariat actif s’appuie sur le talent pool de Profinpar constitué de plus de 40 dirigeants d’entreprise.

Belgian Financial Forum - Digital Edition 5-04