Profinpar investit dans IHPO, l’électroménager low cost

By 13/12/2018 News

L’Echo, 12 décembre 2018. Michel Lauwers.

Après avoir investi dans ODB & Associés, Pro Leather et Mid Finance, le fonds belgo-wallon fait ses premiers pas dans le secteur du retail.

Profinpar, le fonds de capital à risque composé d’entrepreneurs-investisseurs, vient de réaliser un nouvel investissement dans le secteur du retail. Il a pris une participation « de 2 à 5 millions d’euros » dans IHPO, une petite chaîne de magasins d’appareils électroménagers de marque proposés à prix réduits. Créée il y a trente ans, IHPO compte aujourd’hui six magasins situés à Bruxelles et alentours ainsi qu’à Anvers. Elle fournit également, en business-to-business, des promoteurs immobiliers. Elle a développé un concept de low cost de l’électroménager en achetant des lots auprès des grandes marques du secteur. Il s’agit tantôt de fin de série, tantôt de déstockage, voire d’appareils griffés, mais toujours de machines neuves.

L’entreprise a été reprise il y a deux ans par Marc van Cutsem, un homme qui avait fait jusque là l’essentiel de sa carrière dans le milieu de la publicité. Il avait notamment dirigé l’agence conseil en communication The Sales Factory, spécialisée dans la promotion des ventes. « J’ai racheté IHPO par passion pour le retail et la promo, mais aussi parce que l’entreprise était face à un défi stratégique et managérial passionnant », souligne Marc van Cutsem.

Investir en logistique

Dans son nouveau métier, les tâches de logistique et d’installation prennent de plus en plus d’importance. Les clients sont de plus en plus nombreux à vouloir que la marchandise leur soit livrée à domicile et installée. « J’ai racheté l’entreprise en 2016 avec l’intention de croître petit à petit, explique van Cutsem. Mais entre-temps, j’ai découvert des opportunités de croissance plus importantes que je ne pensais, et nous avons perçu la nécessité de développer plus avant notre logistique, avec un gros défi à relever au niveau du service de livraison. » Deux raisons pour lesquelles il a décidé d’ouvrir son capital.

Il a ensuite été séduit par l’approche adoptée par Profinpar, ainsi que par la personnalité de certains investisseurs présents au tour de table qui, pour rappel, sont tous des entrepreneurs ou d’anciens grands patrons. « Il y a là des gens extraordinairement compétents dans le retail », s’enthousiasme van Cutsem.

De son côté, le fonds dit avoir été « convaincu par l’originalité et la pertinence du business model de IHPO », de même que par son potentiel.