Avec Profinpar, Unica va doubler sa production

By 12/02/2019 News

L’Echo, 8 février 2019. Michel Lauwers.

Le fonds entrepreneurial Profinpar mise sur le potentiel d’Unica, une PME bruxelloise qui vend ses laveuses industrielles dans 50 pays.

Profinpar, le fonds belge animé par une équipe de 45 investisseurs-entrepreneurs, vient d’effectuer son cinquième investissement en entrant dans le capital d’Unica. L’entreprise établie au nord de Bruxelles conçoit, fabrique et commercialise des laveuses-essoreuses industrielles destinées aux blanchisseries, aux collectivités et aux hôpitaux. Elle fait partie de ces PME qui se distinguent en toute discrétion à l’exportation: elle réalise 95% de son chiffre d’affaires, de quelque 5 millions d’euros par an, à l’étranger en opérant dans une cinquantaine de pays. Ses plus gros marchés sont la France, l’Arabie Saoudite et le Royaume-Uni. L’Union européenne absorbe 70% de ses ventes, ce qui ne l’empêche pas d’aller à la chasse aux clients au Mexique ou au Japon.

Unica était jusqu’ici une société familiale. Xavier Degrave, le fils du fondateur, en était resté le propriétaire et en assurait la gestion. Il a cédé la majorité à Profinpar, mais a conservé une part et restera à bord pour épauler la nouvelle direction durant un an. « Xavier Degrave a accompli un travail fantastique en développant ces machines », indique Thomas Walgraffe, l’un des trois partners de Profinpar. « C’est maintenant le moment opportun pour accélérer la croissance de l’entreprise en s’appuyant sur ses fondations solides », ajoute-t-il.

Nouveau patron

Xavier Degrave a passé le témoin de CEO à Grégoire de Donnéa, 38 ans. Celui-ci a fait ses classes chez L’Oréal puis Electrolux, avant d’embrasser la fonction de directeur général Belgique-Luxembourg pour le groupe allemand Teka-Kuppersbusch, un fabricant d’électroménager fournissant notamment les cuisinistes en Belgique. Il passe donc des machines à laver pour particuliers à celles pour professionnels.

« Unica a un produit incroyable en termes de développement et de qualité, souligne le nouveau CEO. L’emballage (entendez: le marketing et la distribution) est en revanche à améliorer. » C’est là que les nouveaux propriétaires vont imprimer leur marque. « Nous allons moderniser l’entreprise tout en gardant son ADN et sa culture, poursuit Grégoire de Donnéa. Nous allons notamment ajouter de la connectivité à nos machines, pour que ses utilisateurs bénéficient à l’avenir d’un suivi plus fin. Sur le plan du marketing, nous allons dépoussiérer notre logo, créer un nouveau site internet et augmenter notre puissance de frappe à la distribution. »

Nouvel objectif

Last but not least, la nouvelle direction compte agrandir l’usine pour en augmenter les capacités. Objectif: doubler son volume de production dans les 5 ans. Ce projet passera par l’engagement, rapidement, d’un directeur de production et le recrutement de deux collaborateurs supplémentaires. La PME emploie 15 personnes.

Une partie des moyens financiers nécessaires proviendra du nouvel actionnaire, Profinpar. Le fonds a aussi délégué l’un des entrepreneurs de son équipe pour accompagner ces développements en siégeant au conseil d’administration d’Unica. Ce rôle sera assuré par Philippe Gillain, un ancien administrateur-délégué de la société Euro-Diesel, spécialisée dans les systèmes électriques de secours. « C’est l’approche industrielle de Profinpar manifestée par la valeur ajoutée entrepreneuriale de ses intervenants qui m’a décidé à leur faire confiance pour la poursuite du développement de notre entreprise familiale », déclare Xavier Degrave.

Le montant de l’investissement par Profinpar n’a pas été dévoilé. On sait toutefois que le fonds a pour stratégie d’injecter entre 2 et 6 millions d’euros par participation. Unica est sa première incursion dans le secteur de la fabrication mécanique.

Les acteurs

Profinpar est un fonds de capital à risque fédérant 45 investisseurs qui sont ou ont été aussi entrepreneurs. Il investit 2 à 6 millions par participation dans des PME en Belgique, au grand-duché ou en France. Il privilégie les entreprises de niche et les secteurs en consolidation. Unica est son cinquième investissement depuis son lancement sous sa forme actuelle en 2017. Auparavant, il a pris des parts dans ODB & Associés, Mid Finance, Pro Leather et IHPO.