Fusion du belge Nexum et du danois Proacteur

By 29/01/2020News

L’Echo, le 29 janvier 2020. Michel Lauwers.

Le bureau de conseil en formation et changement belge Nexum a conclu un accord de fusion avec Proacteur, un concurrent danois. Les deux entreprises en ont fondé une nouvelle, Nexum Group, qu’elles ont établie en Belgique avec le concours d’un partenaire financier local: Profinpar. Ce fonds d’investissement belge qui fédère une quarantaine d’entrepreneurs investisseurs a pris 33% dans le nouvel ensemble. Les actionnaires d’origine de Nexum et de Proacteur se partagent le solde, les premiers disposant de davantage de parts que les seconds pour refléter l’état des forces en présence. « Mais c’est un accord de fusion entre pairs », insiste Dimitri de Failly, partenaire chez Profinpar.

Les deux bureaux ont conclu, depuis plusieurs années déjà, un accord de partenariat avec Prosci, une entreprise américaine qui a mis au point une méthodologie de gestion du changement dans l’entreprise. « Six Sigma est reconnu comme l’étalon mondial de la gestion de la qualité, explique Dimitri de Failly; Prosci est l’équivalent de Six Sigma dans le ‘change management’. »

Prosci opère en concluant des partenariats avec exclusivité régionale. C’est ainsi que Nexum s’est construit une base de clients en conduite du changement en Belgique, France, Suisse, au Grand-Duché et au Maroc, tandis que Proacteur a fait de même dans les pays scandinaves.

Les deux vont unir leurs forces et leurs équipes (35 consultants et coaches chez Nexum, 15 chez Proacteur) et dégager des synergies. L’augmentation de capital consécutive à l’arrivée de Profinpar dans le tour de table les aidera à atteindre leur nouvel objectif, à savoir devenir le cabinet de consultance le plus puissant dans la conduite du changement dans les régions couvertes.

Le nouveau groupe sera dirigé par Caroline Morck Jensen qui était précédemment associée chez Nexum. Ella a la nationalité danoise: un double statut qui la prédestinait à ce nouveau rôle. M.Lw.